Mai/juin 2010

Destination : BURKINA FASO

Mission Mai – Juin 2010

COMPTE RENDU D’ACTIVITE DU VOYAGE

Participants à la mission :

Jacques RIOU

ECOLES

L’Inspection Académique avait demandé aux enseignants de détruire les anciennes latrines construites en béton.

Ecole A

Les parents d’élèves avaient déjà payé 3 000 cfa (4,60 euros) à un artisan pour démonter les portes et la suite des opérations leur posait un gros problème, aucun matériel et plus d’argent.

Avec l’équipe de manœuvres nous avons commencé la démolition et avons vu arriver des parents d’élèves et Abel le maçon venus bénévolement nous prêter main forte.

J’ai beaucoup apprécié.

Il reste à remplir ces anciennes fosses avec de la terre, ce qui devrait se faire à la rentrée, après les récoltes.

Il faudra arracher quelques épineux pour aménager le terrain qui doit accueillir le verger de l’école

La clôture est juste commencée, il reste encore beaucoup de travail, la plantation ne pourra pas se faire, car sans protection cela ne servirait à rien

PLATEFORME MULTIFONCTIONNELLE

Le nouveau moulin installé par Tin-Tua fonctionne au ralenti.

La génératrice ne fonctionne pas, depuis 3 semaines les femmes attendent l’électricien que Tin-Tua doit envoyer.

Le soir les femmes travaillent avec une lampe torche.

Il y a un énorme travail pour tout réorganiser, il faudrait être plusieurs sur place.

Il est également difficile d’intervenir pour le moment Tin-Tua ayant encore la responsabilité de ce moulin.

L’agrandissement reste impératif pour réinstaller les machines afin que les femmes puissent travailler dans des conditions acceptables.

Actuellement les risques d’accidents sont nombreux

Les fondations sont coulées, le remblai des anciennes latrines de l’école A a servi à rehausser la construction, 2 rangs de parpaings sont construits, l’empierrement est presque terminé.

PUITS

Il a été creusé à l’endroit indiqué par le soucier du village

Nous sommes dans une couche de latérite, il est actuellement creusé à 2 mètres de profondeur.

LATRINES PUBLIQUES :

Très difficiles à creuser également. Plus de 15 jours pour creuser à 1,80 m sur une surface de 15 m2 avec 8 personnes.
Il faut creuser jusqu’à 2 m de profondeur avant de commencer la construction.

CASE :

Cette structure est achevée.

Puits :

Le puisatier a encore creusé 2 m de plus en profondeur.
Un éboulement s’est produit, il ne peut pas continuer c’est dangereux, il verra à la saison prochaine pour éventuellement consolider si cela est possible.
Ce puits a été refermé, c’est la première fois que le puisatier est confronté à ce genre de problème.

CENTRE CULTUREL :

C’est une réussite totale. Les jeunes sont très enthousiastes, très fiers d’être à l’origine de cette construction et remercient vivement l’association pour cette réalisation.

Ils peuvent aujourd’hui se réunir pour leurs devoirs scolaires ou des réunions.

Pour l’utilisation de ce bâtiment un règlement a été mis en place :

Jusqu’à 22 heures se sont les élèves du primaire qui l’utilisent

Après 22 heures se sont les étudiants jusque tard dans la nuit.

Ils souhaiteraient tous un agrandissement ce qui permettrai de recevoir plus d’élèves en même temps.
Les tableaux sont trop hauts pour les primaires, il faudrait les agrandir vers le bas.

D’après leurs dires ce bâtiment leur aurait permis d’améliorer leur moyenne scolaire.

Cette structure est gérée par le groupement des étudiants.

CONCLUSION :

Un très gros travail reste à faire surtout au niveau de la plateforme.
Ce travail sera difficilement réalisable par une personne seule, beaucoup décisions seront également à prendre.

Les membres de l’Association sont invités à participer aux diverses actions à Zidré.

C’est quelquefois un peu dur mais tellement enrichissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>