C.R. missions 2017

Destination BURKINA FASO

Mission du 02 janvier au 23 janvier 2017

COMPTE RENDU D’ACTIVITE DU SEJOUR

Participants à la mission :

Simon HOUVET et Jean-Luc RIEUSSET

Case CRUAS

Nous y sommes bien. C’est toujours un plaisir de la retrouver.

Nous vivons dans le village tout en étant chez nous.

Nous pouvons recevoir les délégations à l’abri des manguiers.

De nouvelles constructions ont vu le jour juste derrière le mur coté Est.

Centre Culturel :

Toujours très utilisé par les élèves collégiens.

C’est aussi un lieu de rencontre entre jeunes et l’ambiance est très studieuse.

Le remplacement de la batterie de la case leur a permis d’avoir l’éclairage qu’ils avaient perdu et de travailler tard dans de bonnes conditions. Il est très apprécié quand nous donnons un coup de main à la résolution d’exercices de maths ou de physique.

Véhicule :

Comme à chaque mission, nous devons y effectuer quelques interventions (levier de vitesse et vidange pour cette fois-ci).

Plateforme :

Elle fonctionne au ralenti, le moulin mis en service depuis 2015 au village leur fait concurrence. Etant donné que c’est un homme qui l’exploite, les horaires sont de plus grande amplitude.

Il n’a pas toutes les contraintes matinales qui incombent aux femmes.

Puits et forages:

Certains puits réalisés par l’association se tarissent (cf : quartier de la famille à Doudou). C’est sûrement dû à la multiplication de plantations d’eucalyptus, gourmands en eau, qui épuisent les nappes.

Les eucalyptus consomment davantage d’eau – environ 600 mm d’équivalent pluviométrique – parce qu’ils développent des racines profondes, de 30 à 50 mètres, de sorte qu’ils peuvent puiser l’eau souterraine ou assécher un bassin. De façon générale, un eucalyptus consomme de 100 à 1 000 litres d’eau par jour. (Source : Mouvement mondial pour les forêts tropicales, WRM)

Les forages sont les seuls moyens d’avoir de l’eau mais cela coûte 8000€.

La pompe Dany était complètement cassée. Elle est très utile aux villageois de ce quartier.

Nous l’avons faite, en partie, réparée. Elle est redevenue fonctionnelle mais elle demanderait plus de maintenance (~250€).

Jardin clôturé à Zidré A

Outre les 5 manguiers qui deviennent gros, les moringas plantés par Souleymane commencent à avoir une bonne hauteur.

Ecoles :

Zidré A

Des terrains de jeux ont été aménagés et tracés à la cendre.

Zidré B

Effectif 278 enfants

Idem pour les terrains de jeux.

Un jardin est en construction.

Les 3 classes, réalisées en 2015 et fonctionnelles depuis le 07 décembre 2015, initialement occupées par les CP1 et CP2, ont été investis par les plus grands CE2, CM1 et CM2.

Zidré C ou Garango Peulhs

75 enfants.

Le magasin sert de classe. Les alentours sont propres, 3 poubelles ont été installées et une classe est même décorée.

Cantines endogènes

Il n’y a toujours aucune cantine qui fonctionne dans les 3 écoles.

Beaucoup d’élèves ne mangent pas. Ils sont faibles et ne sont plus concentrés en classe l’après-midi.

Le repas journalier d’un enfant se limite à une bouillie de tô (farine de mil) d’un café sucré et, quelques fois, de gâteaux à base d’arachides. Puis rien jusqu’au soir où ils auront peut-être un peu de riz et une boisson sucrée.

Projet 2016 – 2017

La subvention de la mairie de Cruas obtenue, les travaux ont été lancés pour la construction d’un collège sur Zidré.

Le but était de permettre à un plus grand nombre d’élèves de CM2, ayant réussi leur certificat d’études et l’examen d’entrée en 6° d’accéder au collège. Les élèves de Zidré étaient répartis sur les collèges de Bourra, Garango ou Komtoéga.

Le 25 octobre 2016, les premiers tracés sont effectués. Du sable et des cailloux sont amenés par les villageois. Les travaux peuvent commencer.

Lors de la mission de novembre 2016, les fondations et les murs de 3 classes et 2 bureaux sont réalisés. Le majestueux bâtiment prend vite forme. Courant décembre, les maçons ont continué à travailler avançant bien le chantier.

Lors de la mission de janvier 2017, la toiture des 2 premières classes est réalisée et les portes et fenêtres posées.

Nous avons une bonne équipe de maçons avec Abel à la tête.

Les crépis, intérieur et extérieur plus les 4 tableaux sont finis. Quand nous sommes partis, il restait 4 journées de travail pour cimenter les dalles, le préau et les rampes d’accès handicapés.

Des panneaux de ralentissement ont été mis sur la piste.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Après une réunion avec le chef du village et ses « ministres », nous avons reçu l’inspecteur d’académie de Garango.

Il est très enthousiaste de voir cette réalisation ainsi que toutes celles imputées à Amitié Cruas-Zidré.

Il veut faire venir le ministre de l’éducation nationale à Zidré.

Pour l’heure, il a promis la nomination de professeurs pour la rentrée 2017-2018 qui aura lieu en octobre.

Seul bémol, le bureau du directeur et du surveillant général ne sont pas finis. Une 3° classe, qui devait être réalisée avec la 4°, ayant été commencée. Ces 2 classes devaient faire partie de l’exercice budgétaire de 2017. Nous n’avions plus de fonds pour finir ces bureaux qui sont nécessaires pour la rentrée.

Avec l’aide du CG07, pour équiper les locaux du directeur et du surveillant général, nous avons fait réaliser, dans un premier temps, 2 armoires. Les 2 bureaux et les 2 chaises seront faites pour la rentrée. Il reste à fournir l’équipement pour les 3 classes.

Conclusion

Nous avons vu un véritable engouement de la population quant à la réalisation de ce collège.

Encore plus de possibilités, pour les jeunes, d’accéder aux cycles du secondaire.

Des enfants qui peuvent prolonger les études sur place.

Pas de frais supplémentaires pour l’achat de bicyclettes.

Des collégiens qui peuvent rentrer à la maison pendant la pause méridienne.

Pour que cette rentrée soit effective, il faut assurer, au plus tôt, à l’inspecteur que les bureaux seront finis et opérationnels.

Je m’engage à y retourner pour concrétiser cette inauguration.

Pour ce, il faut que nous obtenions, à temps, les fonds nécessaires.

Jean-Luc le 26/01/2017

Bonne année 2017 à tout le conseil municipal de Cruas, à nos interlocuteurs du conseil général de l’Ardèche, aux membres de l’association Amitié Cruas-Zidré et à ceux qui nous soutiennent.

 

 

 

 Destination BURKINA FASO

Mission du 01 octobre au 15 octobre 2017

Participants à la mission :

Mallaury MESTRE, Simon Houvet et Jean-Luc RIEUSSET

Ce rapport arrive avec 3 mois de retard car nous attendions les photos du collège peint.

Une explication sera donnée dans la rubrique Réalisations.

Mais tout d’abord, c’est avec une grande tristesse que nous apprenons le décès de notre présidente DENISE GAILLARD.        

 Même si elle n’avait pu se rendre à Zidré, elle prenait ses fonctions, au sein de l’association « Amitié Cruas Zidré » à cœur.

Aux habitants du village de Zidré, aux membres de l’association, à ses amis et surtout, sa famille, elle manquera profondément.

A ses filles et à Michel, nous témoignons tout notre soutien.

ECOLES DE ZIDRE

 

La rentrée scolaire se fait le 1° octobre. Durant les 15 jours de notre présence, il n’y a eu pratiquement aucun cours de dispensés.

D’abord, tous les enfants viennent avec leur « daba », petite pioche au manche très court, pour nettoyer la cour et les abords de l’école. Puis, vient la distribution des cahiers et stylos. Tout se met en place au rythme de là-bas. Avant de partir, je désirais que Mallaury et Simon assistent à une levée de couleurs accompagnée par le chant de l’hymne national. Ils n’étaient pas prêts mais, pour nous, ils l’ont fait. C’est toujours un moment émouvant.

REALISATION EN COURS

Pour ce qui est du collège, nous avions programmé notre voyage afin d’inaugurer cet édifice.

Malgré des échanges soutenus, en amont, avec les administrations locales et régionales, le collège n’était pas prévu d’ouvrir en 2017.

L’état répertorie tous les établissements : Lycées, Collèges, Ecoles primaires et même paillottes qui ont été récemment construits et susceptibles d’accueillir le personnel administratif, les enseignants et les élèves. Le nôtre sera dans la liste pour la rentrée 2018. Cela nous a été certifié.

Quoiqu’il en soit, ce n’était pas plus mal, car les maçons ont pu continuer et finir leurs tâches, mi-octobre, au moment où nous partions.

Nous avons évalué les travaux de peinture du bâtiment et les fournitures et laissé l’argent à Souleymane pour exécution.

Ce qui explique le retard du rapport. Nous attendions les photos du collège peint,

C’est une réussite. Merci aux maçons, aux peintres et à Souleymane pour son implication toujours aussi précieuse.

Ce collège est doté de 3 classes et de 2 bureaux, un pour le principal et un autre pour le surveillant général.

Il resterait une quatrième classe à réaliser. On verra par la suite…

Le bistrot du village, appelé « Maquis de l’Amitié » a été peint par Julie et Elodie en 2012 et par Simon en 2017.

PROJET 2018

 

Historique : Mallaury, aide-soignante urgentiste dans un hôpital de Montpellier, a passé du temps au CSPS (Centre de Soins et de Protection Sociale) où elle a été très appréciée.

Le major infirmier, Salam, qui est un homme très consciencieux et rigoureux, tient à jour un tableau répertoriant la population impactée par le centre de Santé.

On peut voir que la population de Zidré est de 5483 habitants, qu’il n’y a pas de pompe à proximité du CSPS et que nous comptons parmi leurs partenaires.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Quand une femme est sur le point d’accoucher, il faut aller chercher l’eau à 300 mètres par la piste.

Les personnes, très disciplinées, attendent patiemment leur tour.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

De même, pour toutes les familles, l’eau est une corvée dispensée, le plus souvent par les enfants ou les femmes :

Grace à un don du Conseil Général de l’Ardèche, nous avons pu remettre en service la pompe située à côté du barrage. Les tuyaux ont été remplacés ainsi que la tête de la pompe pour un montant de 1780€.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Souhait :

Le CSPS se trouve à 100 mètres du cœur du village. Le forage est à environ 400 mètres.

A la demande de la population, des riverains, du marché et pour le bon fonctionnement du CSPS, un forage nous a été demandé.

Il y a du terrain.

2 devis ont été étudiés, 1 a retenu notre attention, il est de 5400€. Il comprend la recherche, le forage, la tuyauterie, les analyses chimiques de l’eau, la pompe et les entourages béton.

Voir exemple ci-dessous :

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Voilà notre projet pour 2018 si une subvention nous est attribuée, afin que nous puissions répondre, encore une fois à la demande de la population de zidré.

Certes, nous manquons d’implication dans les activités sur Cruas mais nous savons nous rendre, tous les ans, à nos frais, à Zidré, au Burkina Faso, pour réaliser des projets avec l’aide matérielle de la municipalité de CRUAS et du CG07.

Merci à tous les acteurs qui de près ou d’un peu plus loin, permettent ces réalisations.

Jean-Luc   Janvier 2018

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>