Avril 2012

                                   Destination: Burkina Faso

> Mission du 16 Avril au 1er Mai 2012

> COMPTE-RENDU D’ACTIVITE DU VOYAGE

> Participants à la mission:

> Michel et Camille Pedoussaut, Elsa Altiparmakian

> Lundi 16 Avril: Nous arrivons à l’aéroport de Ouagadougou et, même en pleine nuit, nous ressentons la chaleur du continent. Adama, le chauffeur « attitré » de l’association nous attend et nous conduit à l’hôtel.

>

> Mardi 17 Avril: Avec l’aide d’Adama nous parcourons la ville à la recherche  de 2 panneaux solaires pour équiper la case Cruas à Zidré. Nous nous mettons d’accord sur un prix et fixons le départ pour le village au lendemain matin; nous laissant un peu de temps pour découvrir Ouaga et ses environs.

>

> Mercredi 18 Avril: 11h – En route pour Zidré! Nous arrivons au village dans l’après-midi et c’est avec plaisir que nous découvrons pour la 1ère fois, Camille et moi, la case Cruas (Michel y ayant déjà séjourné lors de sa précédente visite, l’été dernier). Elle est vaste et comporte 5 chambres, toutes dotées de petits lits (un confort non négligeable au Burkina!). Après avoir salué Souleymane (le gardien de la case) et déposé nos affaires, Michel et moi décidons d’entrer dans « le vif du sujet » en nous attaquant au remplacement du démarreur.

> En effet, comme l’expliquait Dany Riou dans son précédent rapport de mission, le démarreur du véhicule de l’association (Renault Master) avait été changé 3 fois déjà. Il était donc nécessaire d’en rapporter un neuf de France; c’est ce qu’a fait Michel.

> Après quelques litres de sueur et du camboui jusqu’aux oreilles, nous réussissons (enfin, surtout Michel!) à démarrer le Master!

> Certains villageois sont venus nous saluer et en voyant l’heure déjà avancée nous décidons qu’il sera donc préférable d’aller rendre visite au Chef demain matin.

> L’association devait 45000FCFA au gardien Souleymane, nous lui remettons cette somme.

>

> Jeudi 19 Avril: Première prise de contact avec le « Naaba Wonzouroufou », ou Chef du village de Zidré, André Yabré. Après avoir été accueilli chaudement par une bonne partie de sa famille et nous avoir demandé des nouvelles de tous les membres du bureau, nous lui remettons les courriers transmis par Madame la Présidente, Denise Gaillard.  Ces lettres relatent le but premier de notre mission: Mettre en place le projet de construction de deux nouvelles classes à Zidré, qui commencera, si tout se passe bien, courant Juin 2012.

> Mais il était aussi question d’un rappel de la dette du groupement des jardiniers, qui n’ont jusqu’à ce jour toujours pas remboursé la somme de 40000 FCFA (62 euros). Le Chef semble y porter une attention particulière et nous assure qu’il fera son possible pour tenter de rassembler cette somme, bien que ce soit en ce moment la saison sèche et que les revenus de chacun soient moindres, voire inexistants en cette période de l’année. A suivre.

> Nous partageons une calebasse de Dolo, ou bière de Mil et nous voyons offrir une poule en guise de bienvenue.

> Apres une rapide visite du barrage « aux Caïmans », dont le niveau d’eau est tristement bas, nous avons eu le plaisir, a notre retour à la case de rencontrer une bonne partie de l’équipe enseignante de Zidré A. Nous rencontrons donc ainsi Alain Zoungrana, nouveau directeur prometteur de l’école de Zidré A, avec qui nous avions eu de nombreux contacts par mail . L’équipe nous paraît dynamique, motivée et dotée d’un bon esprit de groupe, nous sympathisons immédiatement.

> Nous partons à Garango dans l’après-midi et remboursons à l’épicier Kassoum, les six sacs de ciments que nous lui devions. Nous en profitons aussi pour commander les châssis qui nous serviront à fixer les nouveaux panneaux sur le toit en tôle de la case. Ils devraient être prêts d’ici Lundi.

>

> Vendredi 20 Avril: Nous avons la visite des enseignants de Zidré A absents la veille, ainsi que l’équipe de professeurs de Zidré B.

> Grâce à Alain (le directeur de Zidré A), nous obtenons un rdv avec l’Inspecteur d’académie de Garango, pour lui exposer notre projet; c’est-à-dire, la construction de 2 classes supplémentaires dans les environs de Zidré, si possible, proche de la communauté Peul (peuple nomade, maintenant sédentarisé) qui vivent en moyenne à 6 ou 7km de toute école! Peuple motivé et enthousiaste quant à l’éducation de leurs enfants, toujours volontaires lorsqu’il il s’agit de s’investir et de construire, ils se sont imposés à Jacques et  à Dany comme une réelle priorité du projet éducatif lors de leurs précédentes missions.

> L’inspecteur nous fait savoir qu’il approuve totalement notre projet, même s’il souhaiterait d’abord voir Zidré B se normaliser avant d’entamer une nouvelle école. Car une école non normalisée, c’est une école qui fonctionne avec 3 classes seulement au lieu de 6, en système de roulement tous les deux ans. Ex.: Année 1: CP1-CE1-CM1, puis, Année 2: CP2-CE2-CM2. L’inconvénient de ce système c’est l’impossibilité à un élève de redoubler, car par exemple un élève ayant eu des difficultés à suivre au CP1 verra sa classe disparaître l’année d’après, se transformant en CP2. Tout cela, en comptant un effectif d’à peu près 100 élèves/classe en moyenne… Mais l’Inspécteur nous montre une liste des écoles que l’Etat souhaite prochainement normaliser, et Zidré B se situe en première position! A suivre aussi. Nous avons donc l’appui de Mr l’inspecteur et il nous informe qu’il serait préférable d’organiser une réunion entre les gens du village pour savoir quelle sera leur opinion sur le sujet, et que chacun se sente concerné.

>

> Week-end du 21/22 Avril: Nous décidons d’une date pour la réunion (le mardi 24 à 7h30) qui devra se derouler avec les villageois de Zidré-même, les Peuls, et bien entendu le Chef du village. Nous en parlons à André, qui nous assure qu’il en parlera au plus grand nombre possible, quant à nous, nous partons saluer la communauté Peule

> L’âne et la charrette seront prêtés à l’école si besoin, pour transporter les fournitures scolaires ou autres.

> *Lundi 23: récup châssis et installation des panneaux sur le toit de la case.

> *mardi 24 réunion avec villageois + chef + profs. Beaucoup ont répondu à l’appel, le chef et les villageois se mettent d’accord sur le choix du terrain; entre la communauté Peule et le village de Zidré.

 

> *Tenkodogo: achat du régulateur + deux ballons pour équipe de foot du village

> *Distribution des maillots foot aux jeunes.  Don des sous-vêtements (lots) aux professeurs, pour qu’ils soient répartis entre les élèves.

> *Visite de la plateforme qui était hors d’usage

> *Installation électrique de Michel au centre culturel. Rajout de lampes et reprise du câblage ‘doublement de l’ensemble des câbles) pour éviter les chutes de tensions

> *lundi 30, départ de Michel et Camille puis rencontre avec le 2nd adjoint du maire le lendemain. Engagement de sa part de trouver le terrain adéquat et les propriétaires puis de rédiger un PV de palabre signé par tous. Pour qu’il n’y ait pas de rétractations possibles dans quelques années voire moins.

> *mardi 1er, visite du nouveau dispensaire + pharmacie construit par l’état avec Sophie, la femme du Chef. Elle me fait part de sa requête de récupérer le panneau solaire non utilisé de l’école pour le mettre sur le dispensaire, actuellement sans électricité, il manque aussi un forage obligatoire au bon fonctionnement du dispensaire, les forages sont à la charge de l’état Burkinabé

Elsa quitte le village le mercredi 2 mai.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>